Comment fonctionne la nouvelle plateforme Parcoursup ?

Il n’y a plus de tirage au sort. Les choses se passent désormais de façon plus simple et transparente.

A compter du 22 janvier 2018, les lycéens peuvent commencer à saisir leurs vœux. Des tutoriels sont disponibles pour expliquer en détail son fonctionnement.

Dans un premier temps, le candidat crée son dossier sur la plateforme (des champs sont pré‐remplis pour les lycéens, afin de faciliter cette étape). Puis le candidat formule ses vœux de poursuite d’études (10 au maximum) sans les classer. A chaque fois qu’il sélectionne une formation qui l’intéresse a priori, il bénéficie d’un descriptif de celle‐ci, ce qui lui permet de faire un choix éclairé. Les règles détaillées de formulation des vœux font l’objet d’un document spécifique.

Enfin, lorsque les formations ont examiné les différents vœux, les candidats reçoivent des propositions d’admission sur tout ou partie de leur liste de vœux. Ils doivent répondre aux propositions qui leur sont faites. Contrairement à ce qui se passait précédemment, il n’y a plus de phases successives d’affectation. Les lycéens reçoivent les réponses les unes après les autres, dès que des places se libèrent.

Pour ne pas monopoliser les places, le lycéen ne peut jamais conserver 2 réponses positives en même temps. Il élimine donc, au fur et à mesure, les choix qui l’intéressent le moins, pour ne garder au final que son préféré. En revanche, il peut conserver des vœux « en attente».

Les commentaires sont clos.