Mission de lutte contre le décrochage scolaire

L’académie de Créteil s’engage pleinement dans la lutte contre le décrochage scolaire. Entre 2011 et 2016, la baisse du nombre d’élèves « décrocheurs » est régulière, passé de 13% à 7,1%. Au sein du SAIO, la Mission de Lutte contre le Décrochage Scolaire (MLDS) œuvre sur trois champs : prévention, intervention, remédiation.

Prévenir

La prévention s’adresse à tous les élèves et relève de pratiques éducatives quotidiennes, comme l’accueil des élèves dans les établissements ou la mise en place de pédagogies adaptées. Ce champs d’action permet à tous les acteurs de la communauté éducative de s’impliquer chacun à son niveau en faveur de la persévérance scolaire de tous les élèves.

La semaine de la persévérance scolaire est un temps fort pour prévenir le décrochage : elle permet de valoriser les actions menées tout au long de l’année qui contribuent à la lutte contre le décrochage scolaire.

Intervenir

L’intervention concerne des élèves en situation de décrochage scolaire mais toujours scolarisés. Ces jeunes doivent être repérés au plus tôt dans l’année afin de proposer le meilleur accompagnement possible. Plusieurs signes permettent de les identifier :

  • Absentéisme
  • Difficultés scolaires importantes
  • Manque d’intérêt pour les apprentissages
  • Passivité

Des actions sont alors mises en place, qui permettent de personnaliser le suivi pédagogique ou socio-éducatif des élèves, sur une durée adaptée aux problématiques identifiées par l’équipe éducative, en lien avec la famille et le jeune.

Remédier

La remédiation concerne des jeunes qui ont décroché et ne sont de fait plus scolarisés du tout. L’objectif est le retour en formation diplômante dans le cadre d’un travail multi-partenarial entre la MLDS, les missions locales, les entreprises d’insertion du territoire ou encore les associations.

Pour les jeunes souhaitant un retour à l’école, plusieurs possibilités sont proposées :

  • L’intégration continuée, qui permet de revenir dans une classe traditionnelle en cours d’année
  • L’accueil en MOREA, qui permet à des élèves triplants du baccalauréat de re-préparer l’examen avec un emploi du temps et un suivi pédagogique personnalisé
  • L’inscription en micro-lycée (un par département), qui permet de reprendre une scolarité de la seconde à la terminale afin de préparer un baccalauréat général ou technologique.

Pour les jeunes en rupture scolaire mais souhaitant se former, le travail partenarial mené par les coordonnateurs-conseil de la MLDS est essentiel et permet de faire émerger des solutions durables et positives pour le jeune, en concertation.

 

Les équipes de la MLDS sont présentes dans chaque département (Seine-et-Marne, Seine-Saint-Denis, Val-de-Marne) et au niveau académique. Pour plus d’informations, nous contacter à cette adresse : ce.saio-decrochage@ac-creteil.fr