Formation d’aide-soignante – IFAS

Toutes les informations de la session de sélection d’entrée en institut de formation d’aide-soignant (IFAS) pour la rentrée de septembre 2021 sont désormais disponibles.

Dates clés

  • Inscription auprès des IFAS : du 29 mars au 3 juin 2021
  • Communication des résultats : 30 juin 2021
  • Validation de l’inscription par les candidats : jusqu’au 9 juillet 2021
  • Rentrée en septembre 2021 : date à préciser

Candidatures et IFAS

En raison de la situation sanitaire, la sélection pour la rentrée de septembre 2021 se fait à partir d’un dossier constitué par le candidat destiné à apprécier ses connaissances, ses aptitudes et sa motivation à suivre la formation.

La liste des pièces à fournir est à retirer auprès des IFAS.

La Région Île-de-France comporte 82 IFAS :
>> Liste des IFAS d’Île-de-France

Par ailleurs, plusieurs IFAS ouvriront leur sélection durant le 3ème trimestre 2021 pour une rentrée en janvier/février 2022.

La formation est ouverte aux personnes âgées de 17 ans au moins à la date d’entrée en formation. La formation est ouverte aux apprentis: se renseigner auprès des IFAS.

 

Le métier d’aide-soignant(e)

Le métier d’aide-soignant(e) propose des activités et des environnements de travail diversifiés.

L’aide-soignant(e) réalise des soins techniques, de prévention, de maintien et d’éducation à la santé en intégrant la qualité et la prévention des risques. Il travaille sous la responsabilité de l’infirmier(ière), le plus souvent au sein d’une équipe pluridisciplinaire en milieu hospitalier, extrahospitalier, médico-social ou à domicile.

L’aide-soignant(e) accompagne la personne soignée dans les activités de sa vie quotidienne, contribue à son bien-être et préserve ou l’aide à recouvrer son autonomie.

Son rôle s’inscrit dans une approche globale de la personne et prend en compte la dimension relationnelle des soins ainsi que la communication avec les autres professionnels et les aidants.

Par la formation professionnelle continue, l’aide-soignant(e) peut s’orienter vers des fonctions spécifiques (assistant de soins en gérontologie, assistant médical) ou d’autres métiers paramédicaux (assistant de régulation médicale, infirmier…).

La formation conduisant au diplôme d’état d’aide-soignant(e)

La formation d’une durée d’une année scolaire est alternée entre enseignements théoriques et stages.

Les cours comportent des travaux pratiques en petits groupes et des exercices en simulation en santé: plusieurs instituts de formation disposent de mannequins haute-fidélité.

Les stages sont réalisés en secteur hospitalier, en services de soins de suite et réadaptation, en structures d’accueil pour personnes dépendantes ou à domicile.

 

medecin, soignant

 

Aides financières durant la formation

Les élèves ont la possibilité de bénéficier d’un CAE avec un établissement de santé ou un EHPAD, situé dans la région d’Île-de-France, en contrepartie d’un engagement d’exercer dans l’établissement pour une durée de 18 mois après sa diplomation. La liste des établissements est communiquée aux élèves en début de formation. Financée par l’Agence régionale de santé, l’allocation versée à l’élève est d’un montant forfaitaire de 9 000 euros pour son année complète de formation dans un IFAS de la région Île-de-France. Le CAE n’impacte pas la diversité des lieux de stage de l’élève durant sa formation. Les élèves ayant déjà passé un contrat avec un établissement de santé ou médico-social (CFA, autres CAE, etc.) ainsi que les élèves boursiers ne sont pas éligibles à ce dispositif.

Contact: ars-idf-dos-ifsi@ars.sante.fr

Les commentaires sont clos.